Les Arts en Ballades 2019

Les Arts en Ballades 2019

Les Arts en Balade se sont déroulée cette année du vendredi 24 au dimanche 26 mai 2019. Toutes les informations sur www.lesartsenbalade.fr , Instagram, Facebook.

Christelle Guillet et Tanguy Specq étaient au Centre D’Information Europe Direct près de la place de la Victoire à Clermont-Ferrand

N°26 sur la carte

Centre d’Information Europe Direct
2, rue Saint Genès 63000 Clermont Ferrand

exposition

IMPOSTURES – du 13 avril au 8 juin 2019 –

Exposition personnelle à l’Espace Saint-Jean de Melun en Seine et Marne.

Stage#3

Stage#3

A poil, à plume, à peau, tous à l’eau et au charbon !

Samedi 09 mars 2019 de 9h30 à 16h30

L’association Donne-moi une couleur propose chaque mois un stage pour découvrir différentes techniques de peinture. Pour une côtisation annuelle de 15 euros, les inscriptions se font pour chaque stage au choix pour un montant de 25 euros la journée. L’association peut fournir le matériel nécessaire.

Adresse : Mairie, 8 route de l’Ambéne 63410 Charbonnières-les-Varennes. Secrétariat, tel : 04 73 33 52 98. Contact de l’association, Fabienne Garcin, présidente, tel : 06 07 68 50 07.

 

Exposition

Entre les Lignes du 05 mars au 23 mars 2019

Exposition collective réunissant 7 artistes – Galerie du Parc – Romagnat

Du stylo-bille à la gravure en pleine germination avec Flo. M ; de la sculpture aux fils sur les émotions humaines avec Isabelle Martin ; une poupée muse Joséphine et ses collages acryliques avec Allan Martel ; le tracé expressif d’une humanité intérieure avec Christelle Guillet ; les paysages puissants dans la ligne du zentangle avec Julie Foucaud ; une photographie calligraphique et personnelle avec Bernard Pauty ; les lignes vivantes et profondes dans l’esprit Neue-constructiviste d’Antony Squizzato (source : La montagne, publié le 11/03/2019 )

Durant cette exposition, une œuvre collective sera réalisée pour l’association l’Auvergne pour un enfant.

 

Avec (de gauche à droite sur la photo) :

Allan Martel, Julie Foucaud, Bernard Pauty, Flo.M, Christelle Guillet, Antony Squizzato, Isabelle Martin

 

Exposition

“Bande d’idiomes !” du 28 janvier au 16 février 2019

Exposition collective thématique du  festival du court métrage de Clermont-Ferrand – Hall Cassin – Hôtel du département

Sur le thème de la langue et du cinéma, une quarantaine de plasticiens du Puy-de-Dôme présentent leurs créations en écho à la rétrospective Short in translation du festival du court métrage de Clermont-Ferrand 2019.

Hello Hal do you hear me ? You hear me Hal ? huile sur toile, 60×60 cm, d’après le film “2001 l’Odysée de l’espace, Stanley Kubrick, Royaume-Uni et Etats-Unis,1968

 

Sentience HAL 9000, huile sur toile, 60×60 cm, d’après le film “2001 l’Odysée de l’espace, Stanley Kubrick, Royaume-Uni et Etats-Unis,1968

 

AVEC : Armando Alvès – Garance Alvès- Jean-Pierre Bardon- Michel Bénier- Miss Boll – Michel Brugerolles – Camille – Fabienne Cinquin – Jacques Curtil – Marie Deschamps – Eric Domalain – Jean-Sébastien Dubien – Guy Durand – Franck Fiat – Julie Foucaud – Alain Gabriel – Roger Gonin – Laurent Grangier – Christelle Guillet – Bénédicte Haudebourg – Jean-Pierre Hérault – Grégory Hitier – Ipiolo – Karine Joannet – Pierre Jourde – Gaël Le Rudulier – Antoine Lopez – Loup Lopez – Lucie Medda – Patrick Miramand – Jacques Moiroud – Charline Montagne – Sandrine Pons – Jacques Pouillet – Delphine Raiffé – Xavier Zwiller

Stage#3

STAGE #2

Le portrait/

Samedi 24 Novembre 2018 de 9h30 à 16h30 à la mairie de Charbonnières-les-varennes

L’association Donne-moi une couleur propose chaque mois un stage pour découvrir différentes techniques de peinture. Pour une côtisation annuelle de 15 euros, les inscriptions se font pour chaque stage au choix pour un montant de 25 euros la journée. L’association peut fournir le matériel nécessaire.

Adresse : Mairie, 8 route de l’Ambéne 63410 Charbonnières-les-Varennes. Secrétariat, tel : 04 73 33 52 98. Contact de l’association, Fabienne Garcin, présidente, tel : 06 07 68 50 07.

Stage#3

STAGE #1

Le portrait/

Samedi 10 Novembre 2018 de 9h30 à 16h30 à la mairie de Charbonnières-les-varennes

Le stage débutera avec un café au 1er étage de la mairie. L’association Donne-moi une couleur propose chaque mois un stage pour découvrir différentes techniques de peinture. Pour une côtisation annuelle de 15 euros, les inscriptions se font pour chaque stage au choix pour un montant de 25 euros la journée. L’association peut fournir le matériel nécessaire.

Deux dates sont proposées pour un même thème 2 samedis par mois. Date du prochain stage adulte : le  24 Novembre. Thème : Portrait Tarif 25 Euros

Adresse : Mairie, 8 route de l’Ambéne 63410 Charbonnières-les-Varennes. Secrétariat, tel : 04 73 33 52 98. Contact de l’association, Fabienne Garcin, présidente, tel : 06 07 68 50 07.

[maxbutton id=”1″ url=”http://christelleguillet.com/atelier/” text=”Je suis intéressé” ]

VIDEOBAR #64 : Le Mur – Portrait d’une mémoire

VIDEOBAR #64 : Le Mur – Portrait d’une mémoire

Projeter sur une toile suspendue et un mur peint et défraîchi des dessins. Deux figures s’animent et dialoguent dans une joute. Parfois elles se figent et semblent seule.

L’artiste joue une jig irlandaise au violon, “The Walls of Liscarroll” (Le  Mur de Liscarroll ) faisant référence au siège d’une forteresse du Comté de Cork en Irlande au XVIIe siècle. Il ne reste de la bataille qu’une ruine et un air qui a traversé les âges.

Comme un souvenir local marquant les esprits pour ne pas oublier que les hommes se font perpétuellement la guerre. Lorsque la musique se fait l’écho d’un drame humain. Lorsque le visuel nous renvoie à notre relation à l’Autre comme un miroir variable.
L’artiste interpelle la trace et la mémoire en se jouant de la tradition artistique et de sa mouvance, une toile, un mur, un dessin, un son

Installation vidéo – Performance

 

VIDEOBAR #64 : jeudi 18 Octobre 2018 – Galerie de l’Art du Temps / Chapelle de l’Oratoire.

14 rue de l’Oratoire 63000 Clermont-Ferrand. En partenariat avec VIDEOFORMES

Les Arts en Ballades 2018

Les Arts en Ballades 2018

 

La 23e édition des Arts en Balade s’est déroulée du vendredi 25 au dimanche 27 mai 2018 à Clermont-Ferrand, Chamalières et Beaumont. 145 artistes locaux sélectionnés ont ouvert leurs ateliers ou exposés dans différents lieux de l’agglomération. Toutes les informations sur www.lesartsenbalade.fr , Instagram, Facebook.

Christelle Guillet , Claude Bellisson, Isabelle Morange, Danielle Waechter – Ateliers n°76 – L’Estampille – Place Charles de Gaulle – 63400 Chamalières

S’inventer une vie

S’inventer une vie

 

 

Vidéo réalisée pour le projet fédérateur “Installations jeune vidéo 2018” par les élèves de la classe de 3ème 2 du collège Saint Joseph à Aubière (63), en partenariat avec VIDEOFORMES, Christelle Guillet, et leur professeur Morgan Baudoin. L’installation fut exposé à Canopé 63 du 20 mars au 3 avril 2018 à Clermont-Ferrand. 

S’inventer une vie, installation vidéo

Exposition

“Se lécher les bobines” du 29 janvier au 17 février 2018.

Exposition collective et thématique du festival du court métrage de Clermont-Ferrand – Hall Cassin – Hôtel du département

Depuis 1982, le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand est devenu un événement mondial incontournable pour les cinéphiles. En 2017, on enregistre près de 162 000 entrées et plus de 3 500 professionnels, ce qui place la manifestation en deuxième position après Cannes. Depuis le centre de documentation cinématographique La Jetée, le collectif Sauve qui peut le court métrage mène toute l’année des missions et des activités autour de l’image. Pour cette 40e édition du film court, plus de 400 films, 3 compétitions et autres sont prévus au programme dont l’exposition des plasticiens.

Huile sur toiles, Sans Fin #1 -4-5-6

Exposition

Exposition

 ” La réparation en Action ” du 9 au 18 avril 2017 à la Tour Saint-Aubin à Angers

Trois approches différentes autour du corps en réparation, en appel de l’autre : comme un combat ou une danse pour l’une, des éclats de couleurs qui jaillissent pour le poète, et des coutures en cours de cheminement pour l’autre.

9 mai 2017

 

Exposition Tour Saint-Aubin Angers

Exposition Tour Saint-Aubin Angers

Un hommage aux morts de la Tour Saint-Aubin
Article Ouest-France
Publié le 16/04/2017 

Après la Seconde Guerre mondiale, les familles angevines venaient reconnaître les soldats morts, exposés dans ce monument du centre-ville. Peintres et plasticienne leur rendent hommage.
Inayat Attar et Christelle Guillet, devant les deux corps étendus de la jeune peintre, rappelant ceux des soldats qui furent exposés dans la Tour Saint-Aubin, ainsi qu’un tableau d’Inayat.


L’histoire
Rue des Lices, dans la tour de l’ancienne abbaye de Saint-Aubin, il y a un petit couloir aux voûtes du Xe siècle, un vénérable escalier en colimaçon d’où on pouvait s’échapper à la dérobée d’une imposante salle de pierre aux immenses ouvertures romanes…
Dans ce décor médiéval, Christelle Guillet, 38 ans, a exhumé une caisse du bric-à-brac de la vénérable et surprenante salle médiévale. Elle a découvert, à l’intérieur, une plaque dédiée « Aux soldats de l’Anjou, morts pour la France. 1939-1945. Indochine-Algérie. » Celle-ci commémore un fait qui a marqué ses souvenirs d’enfant.
« Réparer cette souffrance »
Christelle Guillet a grandi à Angers, avant de poursuivre ailleurs sa carrière de peintre, aujourd’hui à Lille. La plaque la renvoie à un souvenir précis, point de départ de l’exposition « La Réparation en action », qui réunit les oeuvres d’Inayat Attar et Brigitte Roffidal dans la Tour Saint-Aubin.
« J’avais 5 ans quand, un jour, avec mon père, nous sommes entrés dans la Tour Saint-Aubin. Il m’a alors raconté qu’après la guerre, il était venu avec ma grand-mère identifier le corps de son père, parmi trois cadavres de soldats retrouvés et exposés. Il est mort au combat, en 1944. Au fur et à mesure des découvertes, des cadavres arrivaient régulièrement. On les exposait ainsi à la Tour Saint-Aubin, pour permettre aux familles de les reconnaître et les leur rendre. »
Christelle Guillet s’est fait une promesse : « Le jour où je suis entrée avec mon père dans ce lieu, je me suis juré de réparer cette souffrance. »
Tout en sensibilité vibrante, la future artiste a ressenti la souffrance de son père, à l’époque. Et c’est peut-être pour cela qu’elle conçoit son oeuvre comme une réparation, un pansement sur la souffrance des humains.
Posture de yoga
Dans un coin de la salle d’exposition, deux petits tableaux, discrets. Deux corps étendus, dans des couleurs pastel, douces et apaisantes. « Le premier, c’est le cadavre dans une posture de yoga de lâcher-prise. Le mort qui expire la vie. Mon deuxième tableau, c’est la renaissance : le cadavre se relève, respire. C’est un hommage à ces soldats qui ont été allongés là. Pour dire que plus fort que la souffrance, que la guerre, il y a la vie », éclaire Christelle Guillet.
Toute l’exposition est en cohérence avec ces notions. Les tableaux d’Inayat Attar évoquent le thème de l’exil. Cet artiste kurde s’est réfugié en Anjou voici quelques années. Peintre aujourd’hui reconnu, il a été le premier à soutenir Christelle Guillet, lorsqu’elle avait 14 ans, dans sa démarche d’artiste. Incomprise à l’époque.
Les visiteurs découvrent aussi les étonnants corps enrobés dans des phrases recopiées à l’infini de Brigitte Roffidal. Ses oeuvres se dressent, immobiles comme des mégalithes. Un hommage à la lenteur et la simplicité. Un travail colossal.
Jusqu’au lundi 17 avril, exposition visible de 10 h à 19 h, à la Tour Saint-Aubin, rue des Lices, à Angers. Entrée libre 

Exposition

“Du support au flanc droit : la réparation en action” du 3 oct au 14 déc 2016 au CCA-Le MILLENAIRE de La Madeleine (59) – Brigitte ROFFIDAL et Christelle GUILLET

Les deux artistes s’interrogent pour cette exposition sur le thème de la réparation, que ce soit celle du corps qui apparaît torturé, en train de se reconstruire, cherchant une issue pour sauver sa peau, ou bien celle de l’œuvre qui dévoile sa fabrication, ses repentirs, comme autant de soins apportés à panser ses déchirements, comme autant de points de sutures laissés visibles. Le titre évoque cette réparation comme un travail en train de se faire, le flanc droit serait cette marque liée au corps et à sa souffrance, avec ce clin d’œil à la plaie du Christ, stigmate qui peut être vu comme la trace d’un parcours douloureux mais assumé    
Exposition

Exposition

Du 12 sep 2016 au 15 oct 2016 au CCA-Le Millénaire 

Françoise BAILLEUL, Andrée BERNAGE, Colette CHANDY, Maryvone CLARA, Catherine GAILLOT, Nicole GALANT, Christelle GUILLET, Joël HUGOO, Virgile RIQUET, François SIGIEZ, Olivier VERBRUGGHE, Sebastien WAVRANT

Christelle Guillet, Tête aux papillons, huile sur toile, 28×47 cm, 2015